En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies vous proposant des contenus adaptés et améliorant votre navigation. En savoir plus

Changer ces mots qui font mal !
Mieux communiquer pour mieux soigner !
Changer ces mots qui font mal !
Mieux communiquer pour mieux soigner !

 

 

 

 

Alain, Anaïs, Cécile, Edith, Isabelle, Laure, Martine, Michel, Nadège, un groupe de soignants médicaux et paramédicaux .

Nous dynamisons le « Groupe Douleur Induite » du Comité de lutte contre la douleur (CLUD) du CHU de Toulouse.

Depuis de nombreuses années nous cherchons à améliorer la prise en charge des douleurs au cours des soins et nous travaillons à développer des outils aidants pour les soignants.

Depuis deux ans nous avons souhaité mener un projet pour inciter les soignants à utiliser un nouveau mode de communication : la Communication Thérapeutique !

 

 

Les techniques de communication à l'hopital repose principalement sur l'empathie et la bienveillance.

Celles-ci sont essentielles mais aujourdhui insuffisantes !

En effet, au regard des connaissances que nous avons sur le cerveau et l’hypnose, une nouvelle façon de communiquer doit être développée, il s’agit de la communication thérapeutique !

Ce mode de communication permet lors d’un soin :

- d’inciter le patient à penser positivement

- de capter son attention

- d'utiliser son imaginaire pour créer une séparation avec la réalité du soin

- de réduire son anxiété et de créer une diminution de la douleur.

 

Cette communication bien qu'en apparence ordinaire repose sur le choix des mots, les tournures de phrases, la modulation de la voix et des attitudes réfléchies.

C'est pourquoi, afin de sensibiliser les soignants médicaux et paramédicaux à développer cette communication thérapeutique aidante pour les patients, nous souhaitons réaliser un outil vidéographique. 

A travers 6 vidéos de soins courants de la pratique des professionnels de santé, nous souhaitons créer une prise de conscience et une amélioration de la communication.

Nous intégrerons également des points explicatifs scientifiques afin de définir la communication thérapeutique et d'en donner les clés.

 

 

 

Nous avons besoin de votre aide pour financer l’outil vidéographique que nous avons imaginé : 

- le tournage de 6 vidéos pédagogiques,

- 3 intermèdes animés et explicatifs, justifiant la nécessité de développer un tel type de communication, 

- la réalisation de 500 Clés USB supports de notre projet, qui seront distribuées gratuitement dans des congrès de douleur et lieux stratégiques permettant l’appropriation par les soignants.

- permettre la valorisation et la diffusion de l’outil créé.

 

 

 

 

 

En pleine discussion !

Les 20 derniers soutiens

anonymous
Anonyme

Nanou Daydé.
Nanou Daydé.

20 €

Hugo  Geromel.
Hugo Geromel.

100 €

Michel Kaluszynski.
Michel Kaluszynski.

101 €

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

Marianne Messmer.
Marianne Messmer.

15 €

Manon Queralt.
Manon Queralt.

5 €

Laure Daleme.
Laure Daleme.

10 €

Laurent Averseng.
Laurent Averseng.

10 €

Marion Eychenne.
Marion Eychenne.

10 €

anonymous
Anonyme

Gloria Ginestes.
Gloria Ginestes.

10 €

Martine Quintard.
Martine Quintard.

20 €

Julie Gobin.
Julie Gobin.

100 €

anonymous
Anonyme

Morgan Taniere-commet.
Morgan Taniere-commet.

50 €

anonymous
Anonyme

Saubens
CHUT Douleur, Association de formation permanente, recherche, prévention, promotion de la santé et de lutte contre la douleur rattachée au Comité de Lutte contre la Douleur (CLUD) du CHU de Toulouse

Depuis 2007, le groupe douleur induite du Comité de lutte contre la Douleur (CLUD) du CHU de Toulouse qui a donné naissance à l’association CHUT douleur s’attache à développer des outils (protocoles, affiches, vidéos, tableaux récapitulatifs des antalgiques…) permettant la prévention de la douleur et de l’anxiété au cours d’actes de soins. Ces outils sont à destination des soignants du CHU de Toulouse et certains ont même trouvé une place au rang national (film pédagogique : « La douleur induite… c’est pas soignant ! diffusé par le Centre National de Ressources de lutte contre la Douleur - CNRD). Depuis début 2016, au vu des recommandations émises dans le cadre des plans de lutte contre la douleur dans les établissements de santé concernant le développement des techniques non médicamenteuses efficaces pour prendre en charge la douleur, nous avons souhaité développer un nouvel outil cinématographique pédagogique afin de sensibiliser les soignants (médicaux et paramédicaux) au nouveau mode de communication qu’est l’hypnose conversationnelle avec comme objectif de favoriser la prise en charge du patient.

Financement des deux premières vidéos !
Financement des troisième et quatrième vidéos !
Financement des cinquième et sixième vidéos !
Création et Financement des 3 intermèdes explicatifs !
Financement des Clés USB et diffusion des vidéos en conférence !!
18
Terminé
105%
CHUT Douleur, Association de formation permanente, recherche, prévention, promotion de la santé et de lutte contre la douleur rattachée au Comité de Lutte contre la Douleur (CLUD) du CHU de Toulouse

Depuis 2007, le groupe douleur induite du Comité de lutte contre la Douleur (CLUD) du CHU de Toulouse qui a donné naissance à l’association CHUT douleur s’attache à développer des outils (protocoles, affiches, vidéos, tableaux récapitulatifs des antalgiques…) permettant la prévention de la douleur et de l’anxiété au cours d’actes de soins. Ces outils sont à destination des soignants du CHU de Toulouse et certains ont même trouvé une place au rang national (film pédagogique : « La douleur induite… c’est pas soignant ! diffusé par le Centre National de Ressources de lutte contre la Douleur - CNRD). Depuis début 2016, au vu des recommandations émises dans le cadre des plans de lutte contre la douleur dans les établissements de santé concernant le développement des techniques non médicamenteuses efficaces pour prendre en charge la douleur, nous avons souhaité développer un nouvel outil cinématographique pédagogique afin de sensibiliser les soignants (médicaux et paramédicaux) au nouveau mode de communication qu’est l’hypnose conversationnelle avec comme objectif de favoriser la prise en charge du patient.

Saubens
18 soutiens
1 091 €
MGEN
Soutenu par
+ 1 000 €
2 091 €
sur un objectif de
10 000 €
105%