En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies vous proposant des contenus adaptés et améliorant votre navigation. En savoir plus

SE CONSTRUIRE CITOYEN
Promouvoir et développer l’esprit de citoyenneté
SE CONSTRUIRE CITOYEN
Promouvoir et développer l’esprit de citoyenneté

                                                                                                                  

                                                        

 

SE CONSTRUIRE CITOYEN :

 

Militants laïques engagés dans la défense et la promotion du service public d’éducation, les Délégués Départementaux de l’Education Nationale, membres de droit des conseils d’écoles, œuvrent bénévolement au quotidien pour faire prendre en compte par les pouvoirs publics les besoins d’une école publique du vingt et unième siècle mise au service de la promotion citoyenne des jeunes élèves qui lui sont confiés.

Les DDEN rassemblés dans leur Fédération rappellent sans cesse et en toutes circonstances les principes républicains d’émancipation humaine que sont la laïcité, la citoyenneté, la liberté de conscience.

Favoriser une évolution citoyenne de notre société.

Pérenniser et institutionnaliser des actions locales existantes dans les Unions départementales des DDEN auprès des écoles et initier et mettre en place de nouveaux projets pour faire partager les valeurs de la République en instituant des concours départementaux et un concours national : "Se construire Citoyen".

Ce concours à la volonté d’inciter individuellement ou collectivement les jeunes élèves à élaborer, bâtir et conduire un projet d’engagement citoyen au service des autres, de la collectivité ou de l’humanité. Ce concours se veut formateur en incitant les élèves à construire et développer des projets au service des autres et à accéder ainsi par l’action, individuellement et collectivement à leur pleine liberté de conscience tout en forgeant leur esprit critique pour devenir des citoyens autonomes et éclairés.

Le champ d’intervention du concours des jeunes citoyens couvrira tout le champ de la laïcité et de la mise en valeur de la citoyenneté et de la solidarité en faisant vivre la triade Liberté-Egalité-Fraternité.

Utilisation des moyens collectés

La Fédération des DDEN, bien que reconnue d’utilité publique, ne perçoit aucune subvention de fonctionnement et ne vit qu’avec l’apport des cotisations volontaires de ses 18000 bénévoles. Nous avons  besoin de votre aide sincère, même modeste.

Nos besoins s’exprimeront au niveau de nos unions départementales pour soutenir les actions locales, dégager les dotations en prix, tirer et distribuer les documents annonçant le concours… Mais également au niveau de notre fédération par l’élaboration et la réalisation de flyers, d’un logo, d’affiches à exposer dans les écoles et les mairies, la réalisation, le tirage et la distribution du règlement général, les inévitables frais de secrétariat et de déplacements,  la mise à disposition itinérante dans les écoles de deux expositions de 17 panneaux et 19 panneaux sur la laïcité et la Charte de la laïcité à l'école …

Nous proposons de le présenter à la presse et de le lancer officiellement autour de la date du 09 décembre afin de mettre en lumière le lien consubstantiel qui existe entre la laïcité, la citoyenneté et la République.
 

 

En pleine discussion !

Michel-jean L.
Michel-jean L.

L'OUvroir de CItoyennetés DYnamiqueS avec la FNCC, le Réseau Canopé, les Rencontres de l'Orme, les Rencontres de la Photographie d'Arles ( Pause Photo Prose et déclinaisons "Photo Fouilles" et "Photo Danse") propose les "Carnets de (re)connaissances" hybridés, des "Carnets de campagne", de l'Art du Récits en Isère, du Grand Bivouac, du RDV du Carnet de voyage de Clermont-Ferrand avec l'interstice entre #JEP2017 "Jeunesse et patrimoine" et #JEP2018 "L'art du partage". Etayés par http://ceramac.univ-bpclermont.fr/article101.html suivi de https://voyageformation.sciencesconf.org, suite à "Ethique de l'accompagnement : agir coopératif en éducation santé formation" Université François Rabelais Tours. Inter- Projets Educatifs Territoriaux (Réseaux d'Echanges Réciproques de Savoirs / cartographie du quotidien / histoires de vie / mémoire des lieux/ intelligence des territoires / Droits ACTIFS et culturels de l'enfant et des jeunes / coopération intergénérationnelle documentée / MOOC...) Bienvenue. Michel-Jean LAVEAUD @JeanJacqueries senior actif directeur du C.I.C.S.TE Arcure animateur de L'OUCIDYS chef de projet interrégional RELIANCE 2010 2020 membre du comité de lecture de la revue Santé Publique

Envoyé il y a environ un an

Paris
Fédération nationale des DDEN
Unions départementales des DDEN

Les DDEN : à quoi servent-ils ?
Ils sont les serviteurs de l’école publique et de son enseignement pour la démocratie.
L’histoire des délégués départementaux de l’éducation nationale est étroitement liée à celle de l’école publique et laïque. Dès son origine, la fonction de Délégué Cantonal avait pour objet de soutenir l’école publique par un réseau d’aide à son développement sur tout le territoire. Ils ont su mettre en valeur leurs rôles si particuliers de conseillers, de transmetteurs de valeurs et de créateurs de lien entre toutes les personnes physiques ou morales concernées par l’Ecole.
La richesse de leurs missions est fondée sur des éléments simples à rappeler :
En premier lieu, le DDEN doit être considéré comme un personnage neutre, c’est-à-dire à l’abri d’intérêts partisans ou de quelconques pressions. N’ayant pas de position hiérarchique, il agit en toute liberté et avec des convictions que seule sa conscience élabore.
D’autre part, le DDEN a un regard croisé sur l’Ecole puisqu’il connaît celle-ci à la fois de l’intérieur dans ses fonctionnements intimes et de l’extérieur dans son environnement social et local. Il a des analyses et un jugement qui sont d’un grand intérêt pour tous : aux élus, aux parents d’élèves, aux enseignants mais aussi à l’Administration.
Cette mission est toujours la leur, mais elle s’est élargie afin de :
• maintenir le lien social,
• préserver les acquis et les valeurs de la République,
• adapter l’école à notre société en perpétuelle évolution.
Les DDEN au niveau de leurs réunions de délégations ou leur assemblée générale réfléchissent, proposent, agissent sur tous les sujets et les problèmes qui touchent l’école aujourd’hui.

2396
Terminé
Fédération nationale des DDEN
Unions départementales des DDEN

Les DDEN : à quoi servent-ils ?
Ils sont les serviteurs de l’école publique et de son enseignement pour la démocratie.
L’histoire des délégués départementaux de l’éducation nationale est étroitement liée à celle de l’école publique et laïque. Dès son origine, la fonction de Délégué Cantonal avait pour objet de soutenir l’école publique par un réseau d’aide à son développement sur tout le territoire. Ils ont su mettre en valeur leurs rôles si particuliers de conseillers, de transmetteurs de valeurs et de créateurs de lien entre toutes les personnes physiques ou morales concernées par l’Ecole.
La richesse de leurs missions est fondée sur des éléments simples à rappeler :
En premier lieu, le DDEN doit être considéré comme un personnage neutre, c’est-à-dire à l’abri d’intérêts partisans ou de quelconques pressions. N’ayant pas de position hiérarchique, il agit en toute liberté et avec des convictions que seule sa conscience élabore.
D’autre part, le DDEN a un regard croisé sur l’Ecole puisqu’il connaît celle-ci à la fois de l’intérieur dans ses fonctionnements intimes et de l’extérieur dans son environnement social et local. Il a des analyses et un jugement qui sont d’un grand intérêt pour tous : aux élus, aux parents d’élèves, aux enseignants mais aussi à l’Administration.
Cette mission est toujours la leur, mais elle s’est élargie afin de :
• maintenir le lien social,
• préserver les acquis et les valeurs de la République,
• adapter l’école à notre société en perpétuelle évolution.
Les DDEN au niveau de leurs réunions de délégations ou leur assemblée générale réfléchissent, proposent, agissent sur tous les sujets et les problèmes qui touchent l’école aujourd’hui.

Paris